Les services d’hébergement web sont multiples et leurs prix varient généralement de quelques euros par an à des centaines d’euros par mois. Pour bien sélectionner l’hébergeur d’un site web, vous devez prendre en compte certains paramètres. En voici quelques-uns.

Les performances de l’hébergeur

Au moment de la sélection d’un hébergeur, il faudra considérer ses performances, plus précisément la vitesse de téléchargement des pages web. Pour savoir si un hébergeur est rapide, vous devez jeter un coup d’œil à ses ressources et à la technologie mise en œuvre par le serveur.

Les ressources disponibles

Pour en apprendre davantage sur les particularités des hébergeurs, vous devez tenir compte du stockage et de la bande passante, appelée « nombre de visites ». Pour ce fait, vous devez chercher à connaitre :

  • La quantité de stockage dont vous avez besoin ;
  • Le type de stockage inclus ;
  • Si la bande passante et le stockage sont limités ou illimités ;
  • Si les ressources de l’hébergeur sont partagées ou privatisées.

Rendez-vous sur www.mister-hosting.com, si vous êtes à la recherche d’un hébergeur web. Vous n’aurez qu’à suivre ce lien pour vous abonner et profiter des fonctionnalités ainsi que des avantages offerts par cet hébergeur.

La technologie mise en œuvre par le serveur

Avant d’opter pour un hébergement web, il est important de vérifier s’il utilise la toute dernière technologie de serveur, dénommée « pile logicielle ». Puisque la technologie évolue rapidement, l’idéal serait d’opter pour un hébergeur évoluant avec son temps.

Le niveau de sécurité offert par l’hébergeur web

Un autre critère à considérer pour le choix de l’hébergement de votre site web est le niveau de sécurité qu’il offre, principalement au niveau du serveur. Par exemple, vous devez vérifier s’il applique les derniers correctifs du système d’exploitation pour prévenir les risques. Il est aussi recommandé d’opter pour un hébergeur web qui installe des pare-feu au niveau du serveur dans le but de filtrer le trafic malveillant ainsi que les pirates informatiques.