Près de 60 000 personnes sont décédées de l’AVC chaque année. L’accident vasculaire cérébral ou l’AVC se traduit par le blocage de la circulation du sang dans le cerveau. Elle est engendrée par la formation d’un caillot de sang ou bien par la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau qui causera ensuite une hémorragie.

Les signes indiquant l’AVC

Certaines parties du corps comme le visage, les bras ou les jambes sont engourdies. La victime commence ensuite à ressentir une faiblesse qui l’empêche de marcher, d’utiliser ses bras et de sourire. Il a même une difficulté à parler à cause de la déformation de sa lèvre inférieure. Parfois, une migraine intense et brusque peut survenir.

La vie quotidienne d’une personne atteinte de l’AVC

La majorité des personnes qui ont subi un AVC reste handicapée pour le restant de leur vie. Mais il y a quand même une chance de se rétablir après plusieurs mois grâce aux traitements suivis. La personne concernée suit régulièrement des bilans médicaux pour surveiller l’évolution de la maladie. Elle se prive aussi de certains aliments qui peuvent nuire à sa santé et doit prendre des médicaments à vie. Pour pouvoir marcher à nouveau, elle doit aussi suivre des programmes de rééducation.

Les bonnes attitudes à adopter pour éviter un AVC

On doit faire des visites régulières chez notre médecin traitant pour pouvoir évaluer les risques de manifestation d’un AVC. Un rééquilibrage alimentaire est aussi nécessaire. Manger sain et éviter les aliments gras nous aiderons à éviter de prendre trop de poids qui est un des facteurs des maladies cardiovasculaires. La pratique régulière du sport est aussi une autre solution pour empêcher le surpoids et pour garder notre corps en bonne santé. Il est aussi conseillé de ne pas fumer du tabac. Vous pouvez vous rendre sur cette page pour obtenir plus de conseils afin de mieux prévenir et de traiter cette maladie.